ATP Madrid: Stan Wawrinka et Dominic Thiem investissent quarts

By | 05/09/2019

Dans la bataille de l’ancien finaliste madrilène (tous deux battus par Nadal), Stan Wawrinka a battu la 6e tête de série Kei Nishikori 6-3, 7-6 en une heure et 35 minutes pour le deuxième quart de finale des Masters 1000 après Indian Wells 2017 .

Les Suisses ont remporté leur septième victoire sur les Japonaises en 11 matches. Ils ont récolté neuf aces et 13 points, ce qui leur permet de rester inchangés cette semaine à Madrid après trois obstacles. Kei a fait de son mieux pour rester en contact, marquant deux points sur trois et tombant à égalité au deuxième set pour propulser Stan dans les huit derniers.

Avec 25 vainqueurs et 16 fautes directes, Wawrinka a eu l’avantage sur le terrain et son tir initial l’a porté tout au long du match, marquant un vainqueur des services dans près de 40% des points pour se forger une avance décisive dans le département le plus court jusqu’à quatre coups .

C’était une brillante performance de la part d’un ancien champion de Roland Garros dans le premier set, survolant le terrain et ne perdant que deux points au service, attendant patiemment l’occasion au retour. C’était déjà le début de la deuxième partie, offrant une pause lorsque Nishikori envoyait un revers long et sécurisant la première partie du match avec trois gagnants des services dans le neuvième match pour un 6-3 après 26 minutes.

Kei était également impuissant au retour dans le deuxième set, incapable de lire plus efficacement le service de son rival ou de déplacer Stan de la zone de confort. Contrairement au premier match, il a gardé les trois points marqués pour permettre à Wawrinka de remporter le point décisif 7 à 3, en surperformant avec style et en espérant qu’il en soit de même lors du prochain test contre Rafael Nadal ou Frances Tiafoe.

Le champion de Barcelone et finaliste battu à deux reprises à Madrid, Dominic Thiem, est resté sur un parcours solide, battant le vainqueur du Monte Carlo Fabio Fognini 6-4, 7-5 en une heure et 29 minutes pour un autre bon résultat dans la capitale espagnole.

N’ayant perdu que 12 points en parties de service, Thiem n’a jamais été en danger et il a bien fait de saisir un point dans chaque set et de franchir la ligne d’arrivée sans risquer un bris d’égalité contre un autre rival en forme qui aurait eu la chance d’atteindre le sommet. 10 pour la première fois ici à Madrid.

L’Autrichien a bien maîtrisé ses lancers, marquant 17 gagnants et 12 fautes directes et tirant 30 fautes de Fabio, qui ne pouvait suivre le rythme du rival dans les échanges les plus courts et les plus longs. S’établissant dès le début sur un bon rythme, Thiem s’est cassé dans le troisième match après un revers risqué de la part de l’italien, gagnant de la confiance en soi et faisant tout ce qu’il fallait sur le terrain pour le reste du set.

En service à 3-5, Fognini a repoussé un point avec une attaque puissante, mais c’est tout ce que nous avons vu. Dominic a ramené le premier match à la maison dans le dixième match avec une prise pour l’amour et un service gagnant. Ils sont restés au coude à coude lors des sept premiers matchs du deuxième set et Thiem a gardé un point de rupture pour égaliser le score à 4-4 et faire monter la pression de l’autre côté du filet.

Fabio a fait de même lors du match suivant avec un revers, ce qui lui a permis de briser l’égalité lors de la 11e journée lorsqu’il a perdu un point de jeu pour permettre à Dominic de se retrouver dans le dernier huit après avoir marqué 15.