Le chef de l'Open de Marseille révèle la promesse de Roger Federer fait de lui

By | 04/26/2019

Dans une interview accordée à La Marseillaise, le directeur du tournoi de Marseille Open, Jean-François Caujolle, a rappelé une conversation qu’il avait eue avec Roger” federer> au début de sa carrière et qui avait joué en France.

“À l’époque, il m’avait dit que s’il devenait le n ° 1 mondial, il participerait au tournoi gratuitement jusqu’à ce qu’il ne remporte pas le titre. Et il l’a remporté. Federer a été un atout pour le tennis. Et même pour le sport Général, il est pour moi le plus grand de tous les champions.

Ce qu’il a accompli était hors de l’ordinaire. Il est génial en termes de beauté, de réalisations et de longévité. “Sur Nick Kyrgios, vainqueur de l’Open de Marseille en 2016, Caujolle a ajouté:” Sa première qualité est le charisme. C’est ce qu’il libère sur le terrain.

Un comportement avec des hauts et des bas. S’il était un peu plus calme, un peu plus établi mentalement, il serait le n ° 1 mondial. C’est arrivé avec Ilie Nastase mais Gael Monfils aussi. Mais Federer était explosif, nerveux, en colère parce qu’il n’était pas capable d’atteindre la perfection.

Il y travaillait en fonction des objectifs à atteindre. Il a continué à être plus à l’aise sur le terrain parce que c’était le moyen de gagner. En général, sur le terrain, il n’est pas nécessaire de montrer ses émotions. ”