Novak Djokovic: 'J'essaie toujours de représenter mon pays en tant que mieux que je peux '

By | 05/02/2019

Novak” djokovic> essaie d’être non seulement un grand joueur de tennis, mais aussi une personne formidable. Dans une interview accordée à L’Equipe, il a déclaré: “Parfois, je me demande: devrais-je me mêler de politique, de tennis ou …? Mais tout ce que je fais, j’essaie de le faire consciencieusement et de manière responsable, en passant tout mon temps à .

Je ne sais pas comment faire les choses à moitié. J’essaie toujours d’aider et de représenter mon pays du mieux que je peux. Quand je rencontre des gens en Serbie, quand je leur parle, cela me procure de l’humilité, qui est au centre des choses. Mais je ne veux pas me limiter à mon pays, ne pas les aimer ou haïr les autres.

J’aime la paix, j’aime embrasser le monde. “Interrogé sur l’influence de ses racines slaves sur son caractère, Djokovic a répondu:” Nous avons tous une mémoire génétique. Il y a des raisons pour naître dans un certain lieu à une certaine heure. Mes racines slaves ont certainement affecté mon développement et mon tennis.

J’ai grandi pendant la guerre, sous les bombes. J’ai dû me battre deux fois pour réussir. Je devais compter deux fois plus sur moi que sur une personne née ailleurs. J’ai finalement eu la chance de vivre cette expérience, bien que je ne l’eusse pas dit à l’époque car c’était terrible.

Mais cela a attiré la personne que je suis. “Le Belge de Belgrade s’entraîne depuis quelques jours à Marbella avec son entraîneur Marian Vajda pour préparer le prochain Open de Madrid Mutua.