Roger Federer: «Il n'y a rien à perdre sur terre battue. je peux jouer sans pression '

By | 05/06/2019

Dans une interview accordée au New York Times, Roger” federer a> expliqué à quel point ses attentes étaient faibles par rapport à la saison de glaise. Le joueur suisse participe à la surface pour la première fois depuis 2016 à Rome. «Je pense que je peux maintenant jouer sans pression, car qu’y at-il à perdre? Rien vraiment.

Je n’ai pas joué sur terre battue depuis trois ans, alors peut-être que pour la première fois en 15 ans, je peux aller en français et dire: “Voyons ce qui se passe.” Et peut-être que c’est exactement ce qui va faire un beau résultat.

Et si c’est sans problème. Ensuite, j’ai plus de temps pour le gazon et j’ai quand même tiré profit d’une belle accumulation. Cela m’a renforcé ma force physique, et c’est bon pour mon jeu “, a déclaré Federer à l’occasion de l’Open de Madrid. À propos des différences entre l’herbe et l’argile, les 37 ans, a ajouté: “Quand vous jouez trop sur l’herbe, je sens que vous commencez à guider la balle alors que sur terre battue, vous jouez à fond.”

Federer a beaucoup de souvenirs sur terre battue rappelant ses débuts dans le tennis professionnel: «Mon premier challenger était sur terre battue, mon premier satellite sur terre battue, le premier joueur que j’ai battu était sur terre battue. Alors l’argile est venu en premier ».

Federer a conclu: “Je me sens bien, je me suis bien entraîné, je peux faire une percée à Madrid ou même à Paris, mais je sais que cela peut également être terminé assez rapidement. Ce ne serait pas la fin du monde, même si j’ai l’ambition et la volonté de gagne toujours. Je ferai de mon mieux, comme toujours. ”