Roland, l'héroïne de la Fed Cup britannique, Katie Boulter Garros

By | 05/08/2019

Classée en dehors du top 170 il y a un an, la Britannique Katie Boulter a fait des progrès significatifs au cours des 12 derniers mois, remportant deux titres ITF et jouant en quart de finale à Nottingham devant les supporters à domicile.

Katie est entrée dans le top 100 en octobre après un autre quart de finale de la WTA à Tianjin. Le début de 2019 n’a pas été aussi bon pour le natif de Leicester qui a eu du mal à faire bonne impression sur le Tour au cours des quatre premiers mois. De son côté, Katie lui a donné 120% de son histoire dans la Fed Cup, battant Ivana Jorovic en février et représentant son pays contre le Kazakhstan lors du barrage mondial du Groupe II à domicile dans le Copper Box Arena de Londres.

Après une égalité passionnante, la Grande-Bretagne s’est imposée 3 à 1 pour se tailler une place dans l’élite pour la première fois en 26 ans, emmenée par Johanna Konta et Katie Boulter qui ont propulsé leur pays dans le groupe mondial II en 2020. Katie s’est inclinée face à Yulia Putintseva un jour d’ouverture après deux heures et 31 minutes, perdant trois points de match et laissant le terrain dévasté et brisé, également avec une douleur au dos qui l’a aggravée encore davantage.

Malgré cela, la jeune fille a également décidé de jouer dimanche, en battant Zarina Diyas 6-7, 6-4, 6-1 en deux heures et 13 minutes pour remporter une victoire globale de la Grande-Bretagne et entamer une grande fête avec elle. coéquipiers.

En fin de compte, Katie a dû payer le prix fort pour cet effort, incapable de guérir le mal de dos jusqu’à présent, et s’est retirée de Roland Garros et des prochains événements sur terre battue. De plus, il n’est pas certain que Katie sera capable de récupérer avant le swing et le troisième Grand Chelem de la saison à domicile à Wimbledon.